Suivez l'élevage sur Facebook. Encore plus de photos, et d'infos au quotidien.

Elevage des Maine coon du Mango

Chatterie familiale de Maine coon LOOF

Le bourg,  63740  GELLES

simonbenjamin@hotmail.fr

Tel: 06 65 39 22 24

Copyright © 2012 -2013 Benjamin SIMON, Tous Droits Réservés. Toutes ces pages et leur contenu

sont protégées. Toute reproduction est interdite sans le visa de l'auteur.

Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites.​

Elevage familial de Maine Coon

 

Ses origines

 

Selon la légende, le MAINE COON serait né du mariage entre un chat sauvage et un raton laveur. Cette idée serait apparue en comparant leur robe et leur queue. Cependant, ce croisement est génétiquement impossible.Une autre version populaire sur l'origine du Maine Coon est qu'il viendrait des six chats que Marie Antoinette aurait envoyé à Wiscasset, dans l'état du Maine, lorsqu'elle projetait de s'enfuir de France, avec l'aide du capitaine Clough, un marin de la Nouvelle- Angleterre , dans le but d'échapper à la révolution française. 

 

Plus raisonnablement, on peut considérer que ce chat originaire de l'état du Maine, au nord-est des Etats-Unis est issu du croisement de plusieurs types de races de chats. Les colons anglais (et d'autres nationalités) auraient ramené les chats de leur pays, ainsi que des chats angoras originaires du Moyen-Orient, des chats russes et scandinaves. En effectuant des recherches historiques, on constate que le nord-est des états unis d'Amérique fut visité par les Vikings aux alentours du début du second millénaire. Ces grands aventuriers ont probablement eu à leur bord des chats qui leur assuraient une défense contre les rongeurs préservant ainsi leurs réserves de nourriture. Certaines thèses sur l'origine du MAINE COON avancent le fait que certains de ces chats seraient restés en territoire américain, fondant ainsi les premières lignées des chats que l'on retrouvera plus tard dans les fermes. Les chats des derniers colons, dont nous avons parlé précédemment, se sont alors reproduit avec les chats américains des fermes à poils courts. C'est ainsi que ,soumis au climat rigoureux de cet état, le MAINE COON fit ses premiers pas. Il est donc considéré comme le premier « chat de race » américain.

 

Le 1er MAINE COON présenté en expo fut « Captain Jencks », chat noir et blanc, en 1861. Cette présentation fut un succès aux expositions de Boston et de New York, mais il ne fut que de courte durée en raison de l'arrivée de races devenant à la mode : des Persans et des Siamois.

 

Un premier standard fut rédigé en 1960. La CFA (Cat Fancier's Association)  reconnut le MAINE COON en tant que race a part entière en 1976 et la Fifé (Fédération féline internationale) le fit vers 1980, époque à laquelle la race a de nouveau conquit le cour du public. C'est d'ailleurs en 1981 que le MAINE COON fut introduit en France. 

 

 

Le type

 

 

Le MAINE COON connaît un succès de plus en plus grand. Son apparence a beaucoup évolué ces dernières années.

 On trouve actuellement 2 types de MAINE COONS :

 

« L'ancien type » : c'est-à-dire un museau court et très carré, des oreilles de taille moyenne et une ossature très lourde.

 « Le type moderne » : un nez plus allongé, des oreilles plus hautes et très grandes et un chat assez haut sur pattes.

 

Evidemment, on retrouve également l' intermédiaire entre ces 2 types.

 

5,6,7,. Kilogrammes c'est déjà lourd pour un chat. Ce qui donne cet air si impressionnant au MAINE COON ne tient pas qu'à son poids sur la balance. Une stature particulière, une ossature solide et un look sauvage (parfois même dur) et un caractère impressionnant autant, sinon plus, que le poids lui-même.

 

Son comportement

 

 

On le surnomme le « doux géant ». Pourquoi ?

 

Tous simplement parce que le MAINE COON, ainsi que ses 2 cousins, le chat des forêts norvégiennes et le Sibérien font partis des plus grands félins domestiques au monde. Il est d'une incroyable gentillesse : il ne sortira pratiquement jamais une griffe, surtout avec les enfants dont il apprécie la présence.

 

C'est un chat très joueur qui nécessite un peu d'espace pour se dépenser, mais surtout un bon arbre à chat bien stable et bien haut. Ceci-dit  le MAINE COON n'a pas besoin d'avoir accès à un jardin à condition qu'il ait été éduqué en appartement.

 

Il sait également se montrer affectueux et très attaché à son maître, qu'il choisira au sein de la famille.

 

Il fait parti des races que l'on nomme les «chats-chiens » de par ses caractéristiques comportementales. En effet, il est capable de ramener un jouet pour que vous lui relanciez. Il acceptera volontiers une petite promenade en laisse. C'est un chat très intelligent, qui comprendra très vite les interdits.

 

Vous serez également surpris par son doux roucoulement qu'il utilisera pour vous faire comprendre ce qu'il veut. Il ne miaule que très rarement, mais s'exprime en parlant.

 

C'est aussi un chasseur hors pair qui vous débarrassera de tout ce qui vole ou rampe.

 

 

Pourquoi choisir un Maine Coon ?

 

 

Le MAINE COON vous séduit ? Il a de quoi. Il a l'air d'un « vrai » chat, et sans être sophistiqué, il est tellement remarquable !

 

Sociable avec les êtres humains et les animaux, le MAINE COON s'adapte facilement aux habitudes de la maison. D'aucuns pensent que c'est la maison qui s'adapte instantanément à lui tant il y apporte de présence. Quoi qu'il en soit, il est aisement adopté par tous.

 

 

Conseils pour le choix d'une chatterie

 

 

Le MAINE COON étant une race sujette à plusieurs maladies héréditaires, surtout la Cardiomyopathie Hypertrophique (HCM ou CMH), il est conseillé de réclamer lors de l'achat de votre chaton, son dépistage par ADN HCM1 ou si celui-ci n'a pas été effectué par l'éleveur ceux des parents. En plus des dépistages par ADN de cette maladie chez les géniteurs, demandez aussi à consulter, et même à avoir une copie, des échographies doppler couleur récentes des parents.

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

Article original de Mme Marilyne COTELLE , Jean Francois ROUAULT et Fjodor LANGENHUYSEN. 

Suivez l'élevage sur Facebook. Encore plus de photos, et d'infos au quotidien.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now